Envie d'agir ? des idées à développer ? besoin d'une info?

Pour ton temps libre, libre à toi de penser au RBIJ... Le RBIJ, lui, pense à toi !

02 février 2018

[ENG / FRA] Rencontrer un nouveau volontaire au RBIJ





Hello there!..
Greeting to you too, dear reader. My name is Yaroslav, or simply Yaro. I am a volunteer of European Voluntary Service (EVS) in le Relais Brenne Initiatives Jeunes. I’m not French (although sometimes I feel like by the end of the project I will become at least a little bit French), I come to la Brenne from Ukraine. And it has been quite an adventure for me so far…


Salut !

Salut à toi, cher lecteur. Je m’appelle Yaroslav, ou simplement Yaro. Je suis en Service Volontaire Européen (SVE) au Relais Brenne Initiatives Jeunes. Je ne suis pas français (même si parfois je sens qu’à la fin de mon projet je serai devenu un peu français), je suis venu en Brenne depuis l’Ukraine. Et ça a plutôt été une aventure de venir de si loin...

When have you arrived? How was it?

I have been to France since early September.

Due to some peculiar circumstances I had travelled by bus. Or, to be more precise, by three different buses with awkward schedules. It took me nearly 60 hours to get from my hometown of Bila Tserkva to Châteauroux! By the end of it I wasn’t keen on sitting… at all… Indeed, it was rather tiring journey, but it did worth it after all.


Quand es-tu arrivé ? Comment es-tu venu ?
Je suis en France depuis début septembre.
Différents facteurs m’ont fait venir en bus. Ou, pour être plus précis, avec 3 bus différents et des horaires pas pratiques. Le voyage a duré 60 heures depuis ma ville Bila Tserkva jusqu’à Châteauroux ! A la fin je n’étais plus capable de m’asseoir...du tout… C’était donc plutôt une journée fatigante, mais finalement j’en ai vu d’autres !





Ukraine? Bila Tserkva? I don’t know any of this!

If your knowledge on Ukraine is limited to “this is some country in Eastern Europe” don’t be discouraged, you already know more than average person here! Fortunately, it isn’t a big surprise to me and it is always a pleasure for me to speak about my homeland.

Ukraine ? Bila Tserkva ? Je ne connais pas !

Si tes connaissances sur l’Ukraine sont limitées à “c’est un pays de l’est du continent européen” ne soit pas découragé, tu est comme la grande majorité des gens ici ! Heureusement, ça n’a pas été une grosse surprise pour moi et c’est toujours un plaisir de parler de mon pays.


So what were your first impressions on France?
They were (and still are) quite nice. The people were (and are) very nice to me, ready to provide help, if I needed any. Surprisingly I also enjoy the dynamic of life in the rural area of la Brenne.

Quelles ont été tes premières impressions sur la France ?
Elles ont été (et sont toujours) bonnes. Les gens ont été (et sont) très sympa avec moi, prêt à m’aider si j’ai besoin. Plus surprenant, j’aime bien la dynamique dans ce coin rural de la Brenne.

Did you have a “cultural shock”?
I don’t think there were a lot of big “surprises” for me. However, there is a bunch of small, mundane details, that are different from Ukrainian realities. Some of them I keep discovering even to this day. And I am sure that you haven’t even thought about most of them as strange, regarding those more as something given. To give some quick examples of what I can remember:
    - chick  kissing as a form of  greeting;
    - reciting numbers exclusively by 2 digits (for example: 08 23 43 61 …… );
    - slightly different (and funny-looking) power sockets;
    - less pedestrians on the streets, everyone drives cars;
    - a lot more baguettes (this is the one stereotype that turned out to be true);
    - a LOT more cheese;
    - using 24-hour clock format even in colloquial speech;
    - some supermarkets go on mid-day lunch break;
    - having dinner 1-2 hours later in the evening;
    - a [space] before exclamation and question marks (for example: salut ! instead of hello!);

     
    Est-ce que tu as vécu un “choc culturel” ?

    Je ne pense pas qu’il y ait eu de “grosses surprises” pour moi. Mais c’est plus une accumulation de petits détails qui sont différents des réalités ukrainiennes. Il y en a que je continue de découvrir aujourd’hui. Et je suis sûre que tu n’y as même jamais pensé tellement ça te paraît normal. Voilà quelques exemples de ce que je me rappelle :

      - S’embrasser sur la joue pour se dire bonjour ;
      - Réciter les nombres exclusivement par 2 (par exemple un numéro de téléphone 02 54 23 43 61…) ;
      - Les différentes prises électriques ;
      - Pas beaucoup de piétons dans les rues, tout le monde prend sa voiture ;
      - Beaucoup de baguettes (c’est un stéréotype qui est en fait vrai) ;
      - Beaucoup de fromage ;
      - Utiliser le format 24 heures même dans le langage parlé
      - La fermeture de certains supermarchés entre midi et 14 heures
      - Dinner 1 voire 2 heures plus tard le soir ;
      - Mettre un [espace] avant les points d’exclamation et les points d’interrogation (par exemple : “salut !” au lieu de “hello!”).
       
      Where do you live?

      I am staying in Le Blanc for the whole duration of my project. Even though it is the biggest town of le Parc, it is still rather small, and may be not for everyone. At my association we even had joked about me going to “the middle of nowhere” (regarding to la Brenne being close to the geographical center of France, yet relatively far from those well-known French cities like Paris, Marseille or Bordeaux). Despite it all, I really liked Le Blanc from the start. Everything is in close proximity to each other (one doesn’t have to spend much time for commute), people are chill, nature is nice, view from Viaduc is gorgeous… So what not to like about it after all (at least from my standpoint, as a volunteer)?

      The house I’ve got is very lovely, has everything one need to live. There is even a “petit jardin”, where some plants and flowers can be planted. And I share all of this with only one other flatmate - a guy from Nepal, who has just recently found a job in Le Blanc. Even though he arrived not a long time ago, we’ve already made good friends.

      Où habites-tu ?
      J’habite au Blanc pendant toute la durée de mon volontariat. Même si c’est la plus grosse ville du Parc, ça reste quand même petit et peut-être que tout le monde n’est pas capable de vivre ici. Au RBIJ nous avons fait des blagues sur le fait que j’allais arriver dans “le milieu de nulle part”(si l’on considère la Brenne est dans le milieu géographique de la France, assez loin des grandes villes connues Paris, Marseille ou Bordeaux). Malgré tout, j’ai vraiment aimé Le Blanc depuis le début. Tout est à proximité (pas besoin de beaucoup de temps pour aller au travail), les gens sont cools, il y a des beaux paysages, la vue depuis le viaduc est magnifique… Alors pourquoi ne pas aimer ce lieu après tout (en plus de mon statut de volontaire) ?
      Ma maison est vraiment sympa, j’ai tout ce qu’il me faut pour vivre. Il y a même un petit jardin, où je peux mettre des plantes et des fleurs. Et je partage tout cela avec un colocataire, un garçon du Népal, qui vient de trouver un travail au Blanc. Même s’il n’est pas arrivé depuis longtemps, nous sommes déjà devenus copains.

      Why have you decided to do a volunteering project?
      Regarding personal reasons, there were a lot of big and small ones that led to the decision to take part in an EVS project. Yet I would say that two were the most important.
      Firstly, I was finishing my Bachelors degree (4 years of university in Ukraine) and nearing the end my studies started to feel like a chore. I wasn’t excited about the perspective to continue pursuing a Masters degree right away. I needed some change of scenery and a volunteering project seemed like a nice idea.
      Secondly, I wanted to learn French for a long time now. But, as always, life would constantly get in the way. So I decided, that if I dedicated a year to staying in France - I would have no choice but to learn French. Perfect plan, right? :)

      Pourquoi tu as décidé de faire un Service Volontaire Européen ?
      Personnellement, il y avait un tas de raisons qui m’ont fait me tourner vers un projet de SVE. Mais deux d’entre elles étaient les plus importantes.
      Premièrement, j’avais fini ma licence et je commençais à en avoir marre de faire des études. Je n’avais pas très envie de continuer directement mon Master. J’avais besoin de changement et l’idée d’un SVE m’a paru être une bonne idée.
      Deuxièmement, je voulais apprendre le français depuis longtemps. Mais la vie te donne toujours d’autres priorités. Alors j’ai décidé que si je dédiais un an à vivre en France, je n’aurais pas d’autre choix que d’apprendre le français. Bon plan, non ?

      So what do you do in France?
      The topic of my project, predominantly, is youthwork, as I work at le Relais Brenne Initiatives Jeunes - one of the youth services of FOL36. That makes me involved in organizing and facilitating events of RBIJ (for example, presentations about Europe and European mobility for volunteers of le Service Civique or "European week" in a collège) and being overall involved in association's activities. I am also cooperating with English teachers of local collèges and lycées to carry out English lessons with some additional cultural context and facilitating English Speaking Club in local lycée.

      Alors qu’est-ce que tu fais en France ?
      L’objet de mon projet, principalement, est de travailler avec les jeunes, puisque je travaille au Relais Brenne Initiatives Jeunes, un des services de la FOL36. Je suis donc investi dans des interventions que fait le RBIJ (par exemple, des présentations sur l’Europe et la mobilité européenne avec les volontaires en service civique ou la semaine européenne au collège de St-Gaultier) and je suis aussi les activités de l’association. Je travaille aussi avec les professeurs d’anglais dans les collèges et le lycée pour mettre en place des ateliers d’anglais pendant les cours. Enfin j’organise un club d’anglais au lycée du Blanc.

      I have some questions for you? How can I contact you?
      My email address is europefol36@gmail.com . I am always glad to answer your questions and receive your suggestions. If there is a matter that requires in-person meeting, again, write to me and I’m sure we can figure something out!

      Tu as des questions ? Tu veux me contacter?
      Mon adresse mail est europefol36@gmail.com . Je suis toujours ravi de répondre aux questions et de recevoir des suggestions. Si tu veux me rencontrer pour telle ou telle raison, écris-moi et je suis certain que nous pourrons trouver un moment pour se rencontrer !

      Aucun commentaire: